« Entre loup et chien » de Stanislas Bouvier

55,00  ND

« Entre loup et chien »
de Stanislas Bouvier (2007)

Format 18 x 27,5 cm, 24 pages
ISBN : 2-908092-40-9

Exemplaires numérotés sur Old Mill (450 exemplaires) : 55,00 €

Stanislas Bouvier nous donne, en dix tableaux et dix courts textes en regard, à voir la grâce et l’inquiétante beauté de l’art de la métamorphose. Il nous ouvre ainsi les portes d’un monde rêvé où règnent les ombres d’Ovide, de William Blake, de Kafka. Tout se joue alors entre la crainte et le désir, la prudence et la fougue, le cauchemar et le rêve.

Il a été aussi édité à 50 exemplaires un tirage de tête sur vélin d’Arches, présenté sous coffret et  signé par Stanislas Bouvier : voir ici.

Catégories : ,

Description

Entre loup et chien
de Stanislas Bouvier (2007)

Format 18 x 27,5 cm, 24 pages

Exemplaires numérotés sur Old Mill (450 exemplaires) : 55,00 €

Stanislas Bouvier  nous donne en dix tableaux, et dix courts textes en regard, à voir la grâce et l’inquiétante beauté de l’art de la métamorphose. Il nous ouvre les portes d’un monde rêvé où règnent les ombres d’Ovide, de William Blake, de Kafka. Stanislas Bouvier convoque alors des figures ravies, prisonnières d’un charme qui parfois les délivre, collier de fer ou cordon de soie : paradoxe d’où naît le charme même de la métamorphose. Tout se joue alors entre la crainte et le désir, la prudence et la fougue, le cauchemar et le rêve.

Stanislas Bouvier est né à Paris en 1958.

Issu d’une famille de musiciens, d’architectes et de peintres, il entre à l’école Met de Penninghen de Paris. Sa rencontre avec Roman Cieslewicz, qui dirige son projet de diplôme, est déterminante. L’édition, la presse française et étrangère, publient ses dessins ; le Centre Pompidou, le Théâtre National de la Commune ou le Festival International du Film de La Rochelle lui commandent des affiches. Les questions de style que pose le langage pictural et graphique sont au cœur de sa recherche. Stanislas Bouvier poursuit, par ailleurs, une réflexion portant sur le sens philosophique et esthétique d’œuvres cinématographiques marquantes. Ses articles sont publiés dans les revues Commentaire et Positif.

Du même auteur aux Éditions La Pionnière :

« Peintures et fusains » : voir ici.
« Homère au royaume des morts a les yeux ouverts » sur un texte de Gérard Macé : voir ici.
« Les amours du poète » sur un texte d’André Tubeuf : voir ici.